Photographie

Le pouvoir de l'intime dans la photographie documentaire

 

Livre de Christine Ddelory-Momberger & Valentin Bardawil

Ce livre poursuit le processus artistique dans lequel s’est engagée Christine Delory-Momberger pendant neuf années pour la réalisation de son triptyque photographique  exils /  réminiscences et va ainsi plus avant dans l’histoire et le « hors-champ » de cette création. Les auteurs expérimentent et révèlent la démarche d’en-quête menée par la photographe sur les territoires de l’intime, sortant l’œuvre de son aura de mystère pour en faire une affaire publique qui concerne chacun. Ils partagent cette réflexion dans un échange de regards actifs construisant l’espace nouveau d’un art citoyen et montrent en particulier comment la sphère de l’intime suscite des formes d’investigation porteuses de transformation de soi, des autres et du monde.

Exils / Réminiscences

 

Livre de Christine Delory-Momberger

La trilogie EXILS/REMINISCENCES, se saisit d’une histoire familiale d’émigrations sur quatre générations. La France, l’Allemagne et l’Italie, tour à tour pays d’exils, se croisent et se confondent dans une série d’images mêlant passé et présent, imaginaire et réminiscences. Chaque image produite par la photographe est le résultat d’une fouille qu’elle opère avec son appareil photographique dans une incessante quête en photographiant et re-photographiant des images premières et en tentant ainsi de traverser la surface de l’image pour faire apparaître un enfoui de son histoire familiale qu’elle ne connaît pas. Se faisant, des visages affleurent, des silhouettes se profilent, des paysages apparaissent et de nouvelles images s’assemblent, traversée par une violence sourde, formant une histoire incertaine, hantée qu’elle fait sienne.

artiste - photographe

Je mène depuis 2010 un travail photographique sur l’intime, la mémoire, l’histoire personnelle et collective dans lequel je mêle dans un geste intuitif photographies personnelles ou anonymes, images d’archives et images récentes. Je fouille l’image dans une incessante quête, tentant de traverser la fixité de sa surface, d’aller au-delà de l’étale de ce qu’elle montre à voir pour toucher l’enfoui, le profond, l’inouï. De nouvelles images surgissent alors, s’assemblent et forment une histoire incertaine, hantée, tendue d’une violence sourde.

Au titre de mon intérêt pour le biographique et de ma relation à la photographie, j'ai de nombreuses publications sur la photographie et j'interviens régulièrement dans des congrès internationaux.

Mon site, mes photos